LE MICROCLIMAT DU PAYS D'IROISE, TERRE DE NOS ANCETRES (FIN...)

Publié le par Pierre LEAUSTIC




Toujours avec sérieux et humour voici la suite des deux articles précédents sur le microclimat en Pays d'Iroise....

LES PREVISIONS METEOROLOGIQUES EN PAYS D'IROISE... OU LA CHASSE AU MICROCLIMAT !



Les services de la météorologie nationale...

Pour avoir une idée générale sur les conditions météorologiques du jour dans le pays d'Iroise et ainsi trouver  votre microclimat et  choisir vos activités une seule adresse :

La station Météo France de Guipavas
(www.meteoconsult.fr)   vous donne pour chaque commune du pays d'iroise :
- la température
- le temps
- la pression atmosphérique
- la vitesse du vent

Vous constaterez des écarts de température entre des communes distantes de quelques kilomètres. Mais comme dans chaque commune existent des microclimats... vous crierez à l'erreur : Météofrance  avait  prévu de la pluie sur votre commune et dans votre jardin à l'écart du bourg il y avait un soleil radieux...
Les météorologues de Guipavas bénéficieront cependant de l'indulgence générale car il y a trop de micro-climats... et sans doute trop de météorologues amateurs à "faire la pluie et le beau temps"!

Dessin de Pierre Péron (Sur la peau de bouc)

Pays d'Iroise ! Soleil sur tribord avant !  Bruine sur tribord arrière ! Brume de chaleur sur babord avant !  Brise sur babord arrière !

Les bulletins météo de la télévision ne font pas rire...

Si vous faites part des informations entendues à la télé sur les mauvaises prévisions météo en Bretagne vous sentirez monter une certaine exaspération chez votre interlocuteur... et voici ce que vous entendrez :

« Comment ? Ils avaient annoncé du mauvais temps pour aujourd'hui ?
Ce sont des charlatans, ils racontent n'importe quoi, ils se trompent toujours !... J'étais aujourd'hui à Kerhornou (plage de Ploumoguer) avec Annick il faisait un temps de curer (1), ma cousine Annie et son mari Jean se sont baignés au Trez Hir (Plougonvelin), mon cousin Marcel et sa femme Renée ont pris "un coup de bambou" (sévères  coups de soleil) à Melon en Porspoder et je ne vous parle de François mon copain de Plourin qui est revenu de sa pêche à l'île Molène avec un visage aussi rouge... que des araignées au sortir de leur cuisson à la fête du crabe à Plouarzel !. »

Et on vous fera remarquer insidieusement que le présentateur se tient toujours devant la Bretagne (à gauche de l'écran) lors de la présentation du bulletin météo. Serait-ce pour cacher le beau temps du Pays d'Iroise ?
Et lipig sur le kig ha farz (2) on vous rappellera le fameux bulletin télévisé du 26 mai 1994 :

« Il en est fini du beau temps, la zone de pluie qui se trouvait sur la Bretagne va entrer demain dans notre pays ». ..

Et votre interlocuteur de rajouter « Tant qu'il n'y aura pas un présentateur météo avec l'accent du pays d'Iroise on aura des doutes sur la crédibilité de leurs informations météo !
D'ailleurs sincèrement entre nous, qu'ont de mieux les accents  de Saint Tropez, Albi  ou Bayonne par rapport à ceux par exemple de Brélès, Lanrivoaré, Tréouergat, Milizac, Plourin ou Guipronvel ? »

Pourquoi serait-il moins élégant en matière d'élocution d'appuyer sur l'avant-dernière syllabe ("accent breton") et en quoi serait-il plus élégant d'appuyer sur la dernière comme le font les "parisiens" et surtout les méridionaux  ("Marseille-eu-eu-eu") ?
Ici on n'a pas honte de l'accent "tonique" et on ne se privera pas de vous le dire !!!


Faites votre météo à partir des observations de vos ancêtres...

Depuis des siècles nos ancêtres ont observé les variations du temps... et les ont traduites en dictons. Profitez de leur expérience ! La majorité des dictons ci-dessous provient du phénoménal travail de collectage de Yann Riou de Lampaul Plouarzel (Echos du bord de mer aux éditions Emgleo Breiz).

Blanc quand il se lève
Rouge quand il se couche
Du beau temps toujours
Ruz pa guz
Gwenn pa zao
Amzer vrao atao

Rougeur du soir
sud ou sud-est le lendemain
Avel walarm kalmet diouz an noz
su pe hewred antronoz

Brum an hanv zo sign botan
Brume d'été est signe de beau temps

Brumenn hleb ne bad ker
Une brume humide ne dure pas

Orage de mer
mauvais temps pendant 40 jours
Arneo vior
Amzer fall e-pad daou-ugent devez

Vent d'est n'est pas bon pour la pêche
Avel viz n'eo ket mat da besketa

et si vous habitez Guipronvel..... tendez l'oreille!

Son des cloches de Milizac
temps de pluie
Son des cloches de Coat Meal
Temps chaud et sec

Ce n'est pas un temps de saison...(koulz-amzer)

Si vous posez la question de savoir quand il faut venir en Pays d'Iroise pour avoir un temps d'été, attention danger, vous êtes sur un terrain sensible !
Ironiquement on commencera par vous dire que vous êtes arrivé trop tard, l'été (hanv) c'était le samedi 21 juin et il faisait très beau ce jour-là... à Portsall en Ploudalmézeau. D'ailleurs les musiciens et les chanteurs sont restés sur les quais pour se désaltérer toute la nuit et éviter ainsi le « coup de chaleur » habituel de la fête de la musique !

Pour reprendre la conversation en douceur avec l'autochtone vous évoquerez sans aucun doute cher visiteur le réchauffement climatique, les gaz à effet de serre, la nouvelle politique de l'environnement...
Vous poursuivrez en parlant des temps futurs où la canicule sévira en Pays d'Iroise, où les touristes fuyant la Côte d'azur devenue une véritable fournaise chercheront refuge sur les jolies dunes de Tréompan en Lampaul Ploudalmézeau ou des Blancs Sablons au Conquet..
Dessin de Nono (Suivez le druide)

Et là, surprise on vous dira que de toute façon ici l'automne (diskar-amzer) commence le 1er Août... que la Bretagne est celte et pas latine et que les saisons de notre calendrier actuel sont celles des pays latins.
Eh oui les celtes ont deux saisons l'une claire (Samos) l'autre sombre (Giamos). Les deux saisons sont rythmées par 4 fêtes religieuses (le 1er février l'imbole, début du printemps, le 1er mai le Beltère début de l'été, le 1er août le Lugnasad début de l'automne, et le 1er novembre le samain début de l'hiver.
En d'autres termes on vous aura fait comprendre qu'il n'est pas anormal d'avoir parfois un temps d'automne en Août....

N'insistez pas sur la notion de temps d'été ou de beau temps car on vous rappelera les propos de la grand mère de l'écrivain Yann Queffelec (3). Elle habitait Lanildut et en bonne iroisienne se mettait en colère lorsque les enfants et petits enfants évoquaient la chaleur du Sud de la France :
"Dans le sud il fait trop chaud disait-elle, ils ont des orages tous les soirs... des incendies criminels... les personnes âgées meurent de chaleur... les nouveaux-nés sont dévorés par les moustiques... on ne peut pas dire qu'il fait beau quand il fait trop chaud... quand la chaleur vous tue... Vous avez trop chaud les enfants ? Non. C'est sûr. Donc il fait beau. Ceux  qui veulent un grog (4) lèvent la main"

Et lorsque tous les arguments de bonne ou de mauvaise foi auront été épuisés pour vous convaincre que la pluie comme le soleil n'ont  pas d'importance on vous dira enfin la vérité, celle que l'on confie seulement à des amis sûrs : Ici on aime simplement  que le temps change. Seules les variations du temps donnent du sel à la vie et rompent la monotonie et donc l'ennui !

L'argument ultime...

Et si vous n'êtes pas vraiment convaincus par les arguments précédents voici l'argument massue, la formule imparable celle qui n'attend aucune réponse, celle qui vous laisse pantois et bouche-bée...
« En pays d'Iroise la pluie ne mouille que les c..s »

Que voulez-vous répondre à cette formule dont la finesse d'esprit ne vous aura pas échappé ?
Elle est signée Olivier de Kersauson et en matière de météo on peut faire confiance à notre grand navigateur Iroisien. Il a navigué partout et sous tous les temps....

Si vous avez assimilé les subtilités du langage climatique du pays d'Iroise alors vous êtes devenu un véritable « Iroisien ». Il suffira tout simplement que vous passiez le message à tous ceux qui dans vos contrées, enfermés dans leurs idées reçues et leurs préjugés, sont loin d'imaginer le bonheur de vivre à Pen ar bed « le bout du monde », le pays d'où l'on part pour de grands voyages mais où on revient toujours !

L'eau donc
L'eau douce
L'eau salée
Dedans
Tout autour
Partout
Mais la terre ?
Bretagne est terre aussi

EugèneGuillevic(5)

  (1) Temps de curer (et non de curé). Vieille expression du temps de la marine à voile. Quand la vitesse du vent était nulle et que le voilier stagnait on en profitait pour « curer » le bateau (procéder aux travaux ne pouvant être effectués que par beau temps).

(2) littéralement « sauce sur la viande et le far" - Expression typique du pays d'iroise synonyme de « cerise sur le gâteau » - voir article sur le kig ha farz et le lipig sur http://leaustic.over-blog.com

(3) Propos cités par Jean Rohou (Fils de ploucs tome 1 - Editions Ouest-France)
(4) mélange de rhum et d'eau chaude... à consommer avec modération et de préférence avant de se coucher !

(5) Eugène Guillevic, l'un des plus grands poètes français du 20ème siècle, grand prix de l'Académie française en 1976.

Bibliographie :
- Echos du bord de mer - mémoire,culture et langue bretonne à Lampaul Plouarzel de Yann RIOU aux éditions Emgleo Breiz
- IIs sont fous ces bretons !! d'Erwan Vallerie et Nono aux éditons Coop Breizh
- Ciel mon mari est muté en Bretagne de Patrick Denieul aux Editions Le Télégramme
- Vacances en Bretagne - Suivez le druide de René Pérez et Nono aux Editions Le Télégramme

photographies et dessins :

- Album privé P. et A. Léaustic
- Daniel Mingant - Magazine Pays de Bretagne- année 2000-
- Sur la peau de bouc -  de Pierre Péron - Editions de la cité Brest
- Vacances en Bretagne - Suivez le druide de René Pérez et Nono aux Editions Le Télégramme

 

Commenter cet article

JOSY CORBI 08/10/2012 12:18

MON BEAU PERE ETAIT DE BAUD
JE SAIS QUE CERTAINS COINS DE BRETAGNE SONT PLUS PROTEGES QUE
D AUTRES
RAS LE BOL DE PARIS CHERCHE A PARTIR
VU MES VIEILLES DOULEURS J AI BESOIN D UN CLIMAT LE PLUS SEC POSSIBLE
MERCI SI VOUS POUVEZ ME RENSEIGNER
POUR