LES TRIBULATIONS DE JULIEN LEAUSTIC EN CHINE (Suite et fin)

Publié le par Pierre LEAUSTIC


Voici la suite et la fin de l'interview de Julien Léaustic à la suite de son séjour professionnel en Chine.

Comment avez-vous vécu le séisme qui a ravagé la province chinoise dans laquelle vous effectuez votre stage ?

Le récent séisme qui a frappé la région du Sichuan est évidemment une énorme et tragique catastrophe. 50.000 morts au jour du 16 mai 2008 et le compte n'est que provisoire car de nombreuses cités isolées n'ont pas encore été secourues. Le sujet est très sensible évidemment.
Hier j'en ai parlé à un collègue de travail qui avait les larmes aux yeux quant il m'a expliqué qu'une école s'était effondrée sur ses élèves alors en classe.
Je n'ai rien senti quand le séisme a frappé mais une amie qui était au 19ème étage de son immeuble l'a senti et a réellement eu peur.
Mes craintes pour l'instant se situent plutôt du coté du barrage des 3 gorges qui se trouve en amont du fleuve qui traverse Wuhan. Je n'ai pas vraiment confiance car dans cette frénésie de grands travaux que connaît actuellement la Chine le respect strict des normes qualité en matière de BTP peut souffrir de quelques imperfections.

Pour les gens qui habitent près de ce barrage, une faille pourrait être fatale mais pour l'instant le barrage ne donne aucun signe de faiblesse. Pourvu que cela tienne ! C'est le vœu le plus cher que je formule pour mes amis chinois.


La grande tour s'appelle la tour de la grue jaune, elle aurait été érigée au IIIème siècle puis plusieurs fois restaurée jusqu'à être entièrement détruite en 1884 puis reconstruite en 1980. Le pavillon est en fait une pagode de 52 mètres de haut qui servait de tour de guet permettant de surveiller l'approche des ennemis. Elle doit son nom à la légende de la grue jaune. C'est le lieu touristique par excellence de la ville.

Comment la population de votre province a-telle vécu les jeux de Pékin?

C'est évidemment « l'événement » de l'année. Ils sont très fiers d'organiser les jeux et honorés d'être « le centre du monde » durant quelques semaines.
Fiers de leurs progrès, les Chinois ont profité des Jeux Olympiques pour montrer à l'Occident à quel point leur pays s'est développé.
Il n'y avait pas de compétitions organisées dans la province d'Hubei. La compétition la plus proche (football) se déroulait à Shangai à 600 km environ à l'est de Wuham
.

Comment a été ressenti dans votre province le parcours tumultueux de la flamme dans PARIS ?

Mais personne n'a vécu en direct ce passage en Chine ! Les informations ont été filtrées et aucune chaine de télévision n'a montré de vidéos du passage de la flamme à Paris. Néanmoins, une fois que certains blogs internet nationalistes chinois ont montré les images, le nombre de personnes informées devenait trop important et les autorités Chinoises n'ont pas eu d'autre choix que d'en parler.
Cette histoire à amené les étudiants (principalement) à manifester contre la France et tout ce qui est lié de près ou de loin aux intérêts français (Hypermarchés Carrefour notamment, très implantés en Chine).
En ce qui me concerne cela ne m'a pas empêché de me balader régulièrement avec mon maillot de foot de l'équipe de France de football sans jamais avoir été ennuyé.

Votre sentiment sur la politique chinoise ?

Vaste et complexe sujet que la politique Chinoise. Les autorités Chinoises (comme les Russes depuis quelques années) considèrent que pour pouvoir gérer un pays peuplé de quelques 1.3 milliard d'habitants il faut limiter les libertés (expression, religion, pensées...) afin de pouvoir maintenir l'ordre et la paix. Je ne cautionne évidemment pas cette vision (il suffit de regarder comment les Indiens gèrent leur milliard d'habitants pour se rendre compte des alternatives)... mais je suis leur hôte et  je n'ai vraiment aucune raison de me plaindre de leur accueil.  

Comment voyez-vous l'avenir de la Chine sur le plan mondial ?

Très malin celui qui prétend connaître l'avenir de la Chine, ne serait-ce que pour la prochaine décennie. La croissance économique incroyable (10%) permet aux autorités Chinoises de garder un impact politique certain sur le plan mondial.
Cependant une baisse de cette croissance, des catastrophes mal appréciées (par exemple un tremblement de terre mal géré à cause de la centralisation des pouvoirs), les révoltes de paysans, la pollution, etc. peuvent bouleverser les choses établies....

  Comment les chinois perçoivent-ils le développement de leur pays ?

Pour 99% d'entre eux, les Chinois aiment leur pays avant tout. Ils sont éduqués dans le nationalisme et le sacrifice pour la mère-patrie. Cependant, ils restent également individualistes. Je n'ai pas personnellement ressenti une quelconque pression des autorités Chinoises même si je reste persuadé que j'ai été observé, comme n'importe quel étranger, par les services Chinois. On peut s'exprimer librement en Chine, si on le fait avec ses amis et si on ne cherche pas à changer la mentalité Chinoise (d'ailleurs je défie quiconque de pouvoir le faire).

Comment perçoivent-ils la France et les Français ?

La France et les Français sont très bien perçus en Chine. Même après les manifestations anti-françaises, suite au passage de la Flamme olympique à Paris, tous les Chinois que j'ai eu l'occasion de rencontrer étaient enchantés de pouvoir communiquer avec un Français. J'ai  l'impression que les jeunes vouent un culte pour les États-Unis alors que la génération de leurs parents préfèrent plutôt les Européens. Cela reste mon humble avis personnel.
Sinon, à chaque fois que je leur ai demandé ce qu'ils pensaient de la France ils m'ont TOUS répondu la même chose : « Je pense que la France est romantique ». C'est très primaire mais mieux vaut qu'ils nous voient comme cela !

 


Publié dans LIEUX GEOGRAPHIQUES

Commenter cet article