Ô SAINT RENAN : un chant original pour votre réveillon !

Publié le par Pierre LEAUSTIC

Vous voulez surprendre votre famille, vos amis, vos invités pour le réveillon 2009 ?

Au risque de vous faire  passer pour un inconditionnel du Pays d'Iroise, voici une idée qui pourrait agrémenter vos agapes : le chant Ô Saint Renan !

Vous ne savez pas bien  chanter ? Ce n'est pas très grave car Ô Saint renan se chante sur l'air de La Madelo
n....Donnez le ton et tout le monde vous suivra!

Rappelons que La Madelon est un chant créé par le chanteur Bach en 1914 dans le cadre du théâtre aux armées afin d'animer les permissions de nos "poilus".

Un auteur qu'il n'a pas été possible d'identifier eut la bonne idée de transformer un jour les paroles de La Madelon en une ode du souvenir pour tous ceux qui nourrissent  des liens filiaux ou sentimentaux avec  le pays d'Iroise. Un pays d'Iroise qui est comme vous le savez le berceau de nos ancêtres "Léaustic-Léostic".
 .
Afin que tout le monde se reconnaissse quelle que soit sa commune d'origine  l'auteur mit à l'honneur  Saint Renan le chef lieu de canton du Pays d'Iroise. C'est à Saint Renan que les  futurs conscrits passaient leur conseil de révision. C'est encore à Saint Renan que tout le monde se retrouvait tous les samedis pour le célèbre marché de notoriété nationale (c'est encore le cas aujourd'hui). Saint Renan est la capitale du Bas-Léon !

Refrain :

Ô Saint-renan, ô ma petite patrie
Tu es la perle du département
Nous t'aimons comme une mère chérie
Saint Renan, Saint Renan, Saint Renan !

Couplets :

S'il est une ville où vraiment l'on aime vivre
C'est Saint Renan en dépit de ses marais
L'air qu'on respire comme un parfum vous enivre
Tant il est pur, vivifiant ,et calme et frais.
Bâtie sur le flanc d'une colline
A ses pieds coule un clair ruisseau
Et du clocher qui la domine
Les cloches chantent comme des oiseaux
L'on aime Saint Renan avec attendrissement
Et voici le refrain qu'on chante avec entrain


REFRAIN

Ô Saint Renan tu tiens la  première place
Dans le coeur de tous  ceux qui t'ont habité
Tes jeunes filles ont tant de charme et de grâce
Qu'on ne peut pas ne pas toutes les admirer
Que ce soit Louise, Yvonne, Armande
Chacune a son admirateur
Qui en rêve, la prie et demande
De lui donner sa main, son coeur
Il serait si heureux
de chanter deux à deux
L'attendrissant refrain en tenant ses p'tites mains

REFRAIN

Si nos jeunes filles sont bonnes, gracieuses et belles
Tous nos jeunes gens sont intrépides et bons
En eux, la force et le courage étincellent
C'est le parfait modèle des bons garçons
Qu'ils soient marins ou militaires
Ils ne cessent pas d'être bretons
Et même sur la terre étangère
Le coeur l'emporte sur la raison
Ils reviennent toujours à leurs premières amours
En chantant ce refrain, qu'ils fredonnent au loin

REFRAIN

C'est qu'à Saint Renan, tout sourit à la jeunesse
 Il y a des fêtes, cinéma et grand pardon
N'oublions pas du patronage, la kermesse
Où l'on se presse de tous les environs
On y chante, on rit , l'on s'amuse
Partout fleurit la saine gaieté
Et du plaisir tout le monde use
En faisant acte de charité
Aussi chantons en choeur et de tout notre coeur
Jusqu'à demain matin,ce si joyeux refrain

REFRAIN



Des chants, des rires et des  danses.... Voilà ce que je vous souhaite pour le réveillon 2009!

Illustration figurant en couverture de l'ouvrage "Ils sont fous ces Bretons d'Erwan Vallerie et de Nono - Editions Coop Breizh

Publié dans MUSIQUE

Commenter cet article

leaustic 14/04/2009 15:34

selon un cousin de ST Renan, cette chanson serait l'oeuvre de l'abbé Le Gall qui officia dans cette paroisse à une date non précisée. Très actif et apprécié, il fut à l'origine de la création du stade qui porte son nom