JEHAN L'EOSTIC .... EN 1434

Publié le par Pierre LEAUSTIC

 

Notre ami GWENN LEAUSTIC a publié ces jours derniers un article sur Christophe Léaustic né vers 1624. Cet article fera date sur notre blog car on retrouve Christophe Léaustic dans une grande majorité des généalogies relatives aux Léaustic-Léostic.

Tous nos compliments à Gwenn, qui de manière claire et concise nous a fait partager le fruit de ses recherches historiques. Les informations qu'il nous a communiquées sont d'une valeur inestimable pour la diaspora car elles sont étayées par des références irréfutables et accompagnées par une signature XTÔFFE LEAUSTIC qui vaut son pesant d'histoire.

Dans cet article sur Christophe vous n'avez peut-être pas accordé l'importance qu'il convenait à cette information complémentaire concernant un certain Jehan  L'Eostic qui vivait lui aussi en Pays d'Iroise en 1434.
J'ai souhaité extraire cette information pour mieux mettre en exergue l'existence de Jehan (Jean) L'Eostic et ainsi la présence de ce patronyme dans les cantons de Saint-Renan et de Ploudalmézeau au Moyen Age.

"... pour preuve, une procédure en justice, datée de novembre 1434, opposant les paroissiens de Plourin, contributeurs aux fouages à Marie du Kermeur, nous apprend que cette Dame possédait le lieu noble du Roudouz et qu’elle désirait affranchir Jehan L’ÉOSTIC, son métayer, de toute imposition propre aux lieux roturiers.

La Dame du Kermeur et son métayer durent se plier aux exigences de la majorité des paroissiens, qui revendiquaient une répartition équitable de la charge contributive dans la paroisse.."

1434...voilà un record dans la profondeur de nos racines  ! Mais tous les records sont faits pour être améliorés....

L'image ci-dessous n'est pas, vous vous en doutez, la statue de Jehan... mais celle de Saint Isidore le patron des laboureurs et des fermiers. On retrouve cette statue dans de nombreuses églises et chapelles de Bretagne comme par exemple celle de Locmaria-an-Hent en Saint-Yvi (photo de C. Laurent - Revue Armen).
L'intérêt de cette illustration est  de vous présenter le costume porté par Saint Isidore. Ces vêtements  datent de  l'époque de Jehan (1434) et plus probablement de celle de Christophe (1624) : "un chupenn ouvert sur un premier gilet où les boutons ne servent que d'ornement, porté sur un second gilet croisé et fermé jusqu'au cou..." (Source revue Armen numéro 21).
Chupenn en breton signifie veste.
.

 

Publié dans HISTOIRE ET MEMOIRE

Commenter cet article